Co-actions - Coopérative d’entrepreneur.e.s solidaires

Google +
Accueil du site > Actualités > Des Tiers-Lieux pour le Sud-Gironde et le Pays Adour Chalosse (...)

Des Tiers-Lieux pour le Sud-Gironde et le Pays Adour Chalosse Tursan

15 avril 2014

Nés après la révolution, les Cercles se sont particulièrement développés dans le sud-ouest de la France à partir des années 1830. Lieux d’échanges, de coopération, de convivialité, de solidarité, les Cercles de Gascogne constituent le socle républicain sur lequel s’est construite l’initiative des Tiers-lieux de Gascogne. La Lande de Gascogne, comme les territoires qui l’avoisinent, se retrouve aujourd’hui vide de ce type de lieu alors qu’un mouvement universel de partage de données, de ressources et de coopération, rendu possible par le développement des outils et services numériques, est en marche.

C’est dans ce contexte que Co-Actions a imaginé le projet Tiers-lieux de Gascogne. A l’origine, une double préoccupation : le développement géographique en termes d’effectif de la coopérative et le besoin des entrepreneurs de pouvoir se retrouver dans des lieux, près de chez eux pour échanger, travailler, se former etc. Sensible à la question des déplacements domicile-travail et soucieuse des valeurs de partage et de solidarité qu’elle promeut depuis sa création, Co-Actions a initié une réflexion collective (entrepreneurs, collectivités, associations etc.) dans le Sud-Gironde sur les tiers-lieux et espaces de travail partagé.

Par tiers-lieux, nous entendons ces troisièmes lieux, qui trouvent leur place entre le domicile et le bureau, qui sont aujourd’hui les parcs, les cafés, les marchés où nous allons chercher le lien social, la rencontre et qui ont un rôle considérable dans la vie du quartier ou du village. C’est Ray Oldenburg, sociologue urbain né en 1932, qui voit dans ces lieux le fonctionnement même de la vie sociale, démocratique et civique. C’est lui qui inventa le terme de “troisième lieu” dans ses deux livres majeurs : Celebrating the Third Place et The Great Good Place.

Plus concrètement, le projet Tiers-lieux de Gascogne envisage la création d’espaces de travail réunissant des ressources matérielles et des services (numérique, conseil, domiciliation d’entreprises, formations etc.). Le tiers-lieu est un lieu convivial où l’on vient avec un but : pouvoir travailler à distance dans un environnement coopératif qui favorise la mise en réseaux et le croisement des initiatives.

C’est en cartographiant les lieux d’implantation des entrepreneurs de Co-Actions et en croisant ses données avec les résultats de l’enquête régionale « Travailler autrement et réduire ses déplacements », qu’il a été possible de faire émerger plusieurs territoires d’exploration pour la création de tiers-lieux :
- axe Cadillac-Podensac
- axe Langon/Villandraut axe La Réole/Sauveterre
- axe Bazas/Captieux/Grignols
- zone de Hagetmau

Tout au long du mois d’avril, Co-Actions organise, sur chacun des territoires identifiés, des ateliers de co-construction des projets de tiers-lieux. Ouverts à tous, futurs utilisateurs, collectivités, associations, ces ateliers ont pour but de faire émerger des espaces partagés, répondant aux besoins de ceux qui les imaginent et bien ancrés dans le paysage social, économique et culturel des territoires qui les accueillent.

Rejoignez les Tiers-lieux de Gascogne et participez avec nous à changer l’organisation du travail pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Réunion de conception d’espace partagé BAZAS/CAPTIEUX
Mardi 29 avril à 9h30
S’inscrire à cet atelier >

Consultez l'agenda de la coopérative sur notre nouveau site :

co-actions.coop